Les Midis d’HABITER _ 24 avril 2018

Le prochain Midi d’HABITER sera présenté par Kem Martial Nounagnon (architecte-ingénieur, diplômé de l’université Russe d’Architecture  et de Génie-civil de Voronej en Russie et doctorant du centre HABITER, engagé dans le cadre du projet PDR F.R.S-FNRS “Espaces publics des villes d’origine précoloniale au Sud-Bénin”), le 24 avril 2018 dans le local Co2.2/177 , au premier étage de la Faculté d’Architecture et sera intitulé « Médiations entre patrimoines afro-brésilien, colonial et architecture contemporaine.»

Lors de cette rencontre, Kem Martial Nounagnon nous fera une présentation qui portera sur la manière dont l’architecture contemporaine peut s’articuler avec des enjeux patrimoniaux que l’on retrouve dans les villes coloniales de Ouidah et Porto Novo, marquées par une architecture afro-brésilienne.

Au Bénin, la montée en puissance de la signature de l’architecte par l’explosion des formes de l’architecture contemporaine semble être difficilement réconciliable avec la notion de patrimoine. A travers des exemples de restaurations, de reprise partielle ou une simple insertion d’éléments d’architecture contemporaine sur des bâtiments patrimoniaux, nous constaterons la transformation de ces artefacts (objet-relique) en un patrimoine (objet dynamique) constituant un genre architectural particulier et indépendant permettant l’essor économique, environnemental, fonctionnel et culturel.

Nous évoquerons ainsi les cas de la villa Ajavon (actuel musée d’art contemporain) à Ouidah ; la Maison Migan à Porto-Novo ou encore l’ancienne résidence du Gouverneur Bayol (actuel siège de l’Assemblée Nationale) à Porto-Novo.