Eau et paysage urbain dans la vallée du Molenbeek

Dans le cadre du projet Co-create Brusseau (Brussels sensible à l’eau)*, le centre Habiter vous invite à une conférence (CIVA, 21 novembre à 20 : 00)  et un atelier (Vallée du Molenbeek, 22 novembre, de 10 :00 – 16 :30)  avec Christian Piel (Urban Water, Paris).

Christian Piel  architecte et urbaniste spécialisé dans l’intégration de l’eau dans le paysage urbain est connu à Bruxelles où il donne des formations aux professionnels. Il a produit des études pour Bruxelles Environnement dont ‘Eau de pluie, un atout pour l’espace urbain’.

Le bassin versant du Molenbeek va faire l’objet d’une grande attention dans les années à venir. Le Plan de gestion de l’Eau le mentionne. Brusseau y mène sa recherche afin de concrétiser avec les communautés hydrologiques de Jette sud et nord le concept de solidarité de bassin versant. Le comité d’accompagnement du Molenbeek réunissant les quatre communes de cette vallée soutient la production de ces ateliers.

Prenant appui sur la vallée du Molenbeek comme terrain d’expérience, la conférence et l’atelier est ouvert à tous les bruxellois qui se sentent concernés par ces questions : habitants et comités impliqués, experts, services de gestion de l’eau et de l’aménagement du territoire, étudiants et professeurs, décideurs et décidés, etc.

Détails sur l’organisation de l’atelier :

10h | visite commentée par Christian Piel d’une des situations. Rendez-vous : Taverne Ter Linden (CC Esseghem) 329 rue Léopold Ier, 1090 Bruxelles Bus : 49 et 88 arrêt Loyauté

12h30 | Lunch

13h30 | Travaux pratiques sur carte autour de plusieurs situations. Pavillon Wouters – 12 rue A.Wouters, 1090 Jette Bus : 13, arrêt Soetens et 53, arrêt Dieleghem

Réservation obligatoire pour le lunch pendant l’atelier et l’après-midi : brusseau.lab@gmail.com

*Brusseau est un projet de recherche-action participative financé dans le cadre du projet Co-create d’Innoviris. L’idée est de rendre plus résilient notre territoire face aux inondations et à la gestion de l’eau en général. Notre hypothèse est de travailler sur la base de la participation d’habitants réunis dans le cadre de ce que nous nommons les communautés hydrologiques (au nombre de quatre : Forest sud et nord et Jette sud et nord). Quatre approches sont proposées : la mesure des flux par des appareils de mesure décentralisés, les Nouvelles rivières urbaines, les Ilots d’eau et la recherche  historique.

 

 

Profil de recherche _ Catalina C. DOBRE

Catalina Codruta Dobre a commencé son cursus à l’Université d’Architecture et d’Urbanisme ION MINCU à Bucarest (Roumanie) en 2006. Après une année Erasmus en 2010 à la Faculté d’Architecture La Cambre-Horta, elle décide d’y poursuivre ses études de master et sort diplômée en 2012 en Architecture. Suite à sa participation au workshop à Ishinomaki, Japon, consacré à la reconstruction de la ville après un désastre naturel, Catalina Codruta Dobre commence à s’intéresser à la relation entre l’urbanisme et la gestion de l’eau. Elle se décide alors à faire un doctorat sur un sujet très actuel à Bruxelles, “La gestion alternative de l’eau de pluie comme catalyseur pour arriver à une ville sensible à l’eau”.

Sa recherche doctorale est financée par le FRS-FNRS en cadre des centres de recherche HABITER et LoUIsE (CLARA), sous la direction de Luisa Moretto. Catalina Codruta Dobre est active dans l’organisation des workshops autour de la gestion des risques naturels liés à l’eau et le développement durable pour les étudiants en architecture en collaboration avec la société civile.

Catalina Codruta Dobre est lauréate du Prix Green Talents 2015 organisé par le Ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche Allemand grâce à l’interdisciplinarité de ses recherches sur la gestion sensible de l’eau en ville et sa participation active dans le milieu associatif.

Les Midis d’HABITER _ 16 mai 2017

Le prochain Midis d’HABITER sera présenté par Luisa Moretto et Marco Ranzato, le 16 mai 2017 dans le local 167 de la Faculté d’Architecture et sera intitulé : Geographies of Water, Energy and Waste Service Coproduction

Cette rencontre aura lieu autour de la publication récente d’un numéro spécial de la revue “Urban Research & Practice” édité par Luisa Moretto et Marco Ranzato intitulé “Geographies of Water, Energy and Waste Service Coproduction”.

We explore the implications of coproducing water, energy and waste services in terms of both accessibility and environmental sustainability. According to a socionatural standpoint, provision extent and resources metabolized by the services are equally regarded employing a threefold conceptual framework integrating actor/flow and area fields. A rich variety of service coproduction geographies in terms of actors involved, resources mobilized and urban spaces covered emerges. More importantly, coproduction of water, energy and waste services proves to leverage on both service accessibility and environmental sustainability of the related resources.

Bienvenue sur le carnet de recherche du centre HABITER

Notre projet éditorial suit deux objectifs :
1. Il s’agit d’abord de diffuser les recherches effectuées au sein du centre de recherche HABITER. Pour cela, le carnet de recherche contiendra une présentation du centre et des chercheurs qui en font part, une section consacrée aux séminaires et événements organisés par le centre et une section de « notes de blogs » qui exposeront dans un court format les travaux des membres, avec la possibilité de renvoyer vers des articles scientifiques mis en ligne. Les membres du centre travaillent sur un groupe cohérent de thématiques : développement urbain et territorial, écologie et durabilité, paysage,  patrimoine. Les territoires étudiés sont localisés tant les pays du « nord » que du « sud ».

2. Par ailleurs, ce carnet de recherche doit pouvoir aider à la communication interne entre les membres du centre et favoriser une synergie entre les différents projets mis en œuvre.