Les Midis d’HABITER _ 04 décembre 2018

Lors du prochain Midi d’HABITER, Guy Bakumba et Paul Tambani feront une présentation commune intitulée « Trafic et trafics, Nouveaux projets de réseau de transports publics à Kinshasa (PDTK : Plan Directeur de Transport de la ville de Kinshasa) et ses conséquences potentielles sur les polarités de service dans la métropole kinoise. »

L’extension fulgurante et non contrôlée de Kinshasa depuis l’indépendance congolaise est fondamentalement structurée par les pratiques de mobilité métropolitaine. L’infrastructure routière, liée aux grandes voies de circulation en lien avec l’arrière-pays, quand elle existe, forme le support à l’ensemble des services principaux pour les quartiers adjacents, en lien avec une activité intense de marché qui génère un conflit majeur entre la fonction originelle de transit de la voie et celle de la chalandise. Dans les zones éloignées des voies principales, ces services se structurent en polarités autour desquelles s’organisent les transports collectifs. Dans les deux cas, la priorité d’occupation de voirie n’a pas été tranchée, trafic et échanges étant en concurrence permanence.

Aujourd’hui se profile à Kinshasa une politique volontariste de transports collectifs, fondée, à l’image de nombreuses villes du Sud Global, sur la mise sur pied d’un réseau de bus en site propre. Quelles seront les conséquences spatiales et urbaines de la mise en œuvre d’un tel système de transport, sur les modes d’occupation et d’exploitation des voies principales de Kinshasa ? Comment envisager la prévalence du trafic routier sur les autres trafics, commerciaux, financiers, etc présents dans l’espace de mobilité kinois.

Guy Bakumba est urbaniste et enseignant à l’ISAU (Kinshasa), Chef de Division Unique au Ministère de l’Urbanisme et Habitat en RDC et doctorant à l’ULB, il consacre sa thèse à l’évolution de ces pôles de services et de mobilité à Kinshasa. Il a par ailleurs participé à l’élaboration du projet de nouveau mode de transports collectifs pour Kinshasa. Il présentera ce projet et discutera avec Paul Tambani de ses éventuelles implications sur les usages et sur l’espace au sien des polarités de service qui structurent l’extension spontanée de Kinshasa. Paul Tambani est architecte et enseignant à L’ISAU, Chef de Division au Bureau Technique de Contrôle au Ministère des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction en RDC  et doctorant à l’ULB. Sa thèse porte sur la structuration des marchés spontanés le long des routes principales de Kinshasa.

La discussion sera introduite et animée par Géry Leloutre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.